Une bonne utilisation de Time Machine

Time Machine a imposé un nouveau standard en terme de sauvegarde personnelle. Lorsque je fais des démonstrations de Time Machine a des gens qui n’en ont jamais entendu parlé, j’ai l’impression d’être un magicien. Et le regard de ces gens me fait penser que je suis un magicien. Mais Time Machine, comme beaucoup de logiciels de sauvegarde, ne porte pas dans son coeur les bases de données. Apple a sorti une note dans son support en ligne (Time Machine et Aperture) concernant la sauvegarde d’Aperture. On sera aussi vigilant si on utilise Entourage et tout logiciels reposant sur une base de données. On sera bien sûr vigilant vis-à-vis de bases MySQL (mais on sait que ces bases de données se sauvegardent sans se soucier de logiciels de sauvegarde, via la ligne de commande et la commande dump ou si on utilise Navicat, par exemple, avec la fonction de sauvegarde de Navicat).
Enfin on exclura tous les fichiers et dossiers temporaires.
Je me propose d’en dresser une liste ici que vous pourrez à loisir modifier suivant vos besoins. Je n’ai pas la prétention d’être exhaustif.
/private/tmp
/private/var/db
/private/var/tmp
/private/var/vm
Les fichiers temporaires peuvent parfois devenir très lourds ainsi que la mémoire virtuelle…
Bonne sauvegarde !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrançais