PresSTORE en ligne de commande

Je continue ici la série Krypted commencé la semaine dernière qui consiste en la traduction des articles de Charles Edge. Je ne traduis pas tous les articles et je les traduis dans un ordre aléatoire donc il vous faudra aller dans les archives de Krypted si vous désirez trouver cet article sur PresSTORE.


PresSTORE dispose d’un module de synchronisation qui peut être utilisé pour copier des données d’un endroit à un autre. Pour réaliser cela, on utilise des plans de synchronisation. Il faut donner un nom à chaque plan et chaque plan a des attributs qui doivent être paramétrés tel que si le démarrage auto est activé ou non. PresSTORE a une interface en ligne de commande appelé nsdchat qui est disponible à /usr/local/asw. Pour l’activer en mode interractif, il faut taper la commande suivante dans le terminal :

/usr/local/aw/ndschat

A partir de là, vous pouvez utilise la commande SyncPlan pour s’interfacer avec les plans que vous avez créés. Pour voir la liste des plans, vous utiliserez la commande SyncPlan en conjonction avec la méthode names.

SyncPlan names

Quand vous voyez la liste des plans de synchronisation vous pouvez utiliser la méthode décrite pour obtenir une exlication de ce qu’elle comprend. Prenons l’exemple d’un plan de synchronisation appelé XsanSync. Si vous voulez avoir une vue de ce qu’il fait, alors vous taperez la commande suivante :

SyncPlan XsanSync describe

Pour activer l’un des vos plans de synchronisation utilisez la commande enabled. Oui, au passé et ainsi vous revenez 1 pour enabled et à 0 pour disabled (disabled provoque l’effet inverse à la commande enabled).

SyncPlan XsanSync enabled

Les méthodes sourcehost (Source des données) et targethost (Destination des données) seront utilisées pour indiquer quel ordinateur est synchronisé avec quel autre et lequel aura ses données synchronisées. Sourcepath et targetpath (Chemin absolu du Source de données et du Destination des données) indiqueront l’exact chemin sur l’ordinateur qui synchronise et celui qui est synchronisé. Vous pouvez dès lors changer le client ou le chemin comme vous le voulez en utilisant la commande SyncPlan.

Quand vous vous sentez confortable avec ce qui est synchronisé et pourquoi, vous pouvez lancer un plan, ou immédiatement ou en l’envoyant vers le planificateur. Pour lancer un travail immédiatement, tapez la commande suivante :

SyncPlan XsanSync submit now

Si vous enlevez le now (maintenant), votre travail est envoyé au planificateur. Pour arrêter un travail qui a été soumis au planificateur, vous taperez :

SyncPlan XsanSync cancel

Le -c peut être utilisé pour lancer nsdchat en mode non interractif. Par exemple, pour supprimer un plan de sychronisation comme celui référencé ci-dessus, vous pouvez taper ceci :

/usr/local/aw/nsdchat -c SyncPlan XsanSync cancel

La possibilité de scripter (Bash, AppleScript, etc.) les plans de synchronisation fondés sur le système de fichiers, sur des des logiciels tiers (Podcast Producer ou Final Cut Server) ou n’importe quel logiciel pour lequel vous pouvez établir une variable vous offre beaucoup de versatilité et offre des possibilités presque sans fin. Il va s’en dire qu’il vous est tout à fait possible d’exécuter les commandes montrées ci-dessus en utilisant l’interface web ou l’application iPhone. Mais comme d’habitude, nous ne sommes pas obligés de rester collé à l’interface graphique (même si PresSTORE 4 a subi une refonte global de son interface graphique qui le rend très facile à utiliser).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrançais