La sauvegarde et Kerio

Kerio MailServer regorge de fonctions formidables comme la sauvegarde automatique complète ou incrémentale (il ne manque ici que la possibilité de sauvegarder dans deux lieux différents), et l’archivage. Quand on sait que Kerio MailServer a été développé par un seul développeur, on est admiratif !

La fonction sauvegarde dans Kerio MailServer est très facile à mettre en place et je ne vais pas m’attarder sur ce point, mais plutôt sur la phase la plus importante de la sauvegarde, le point essentiel qui fait qu’une stratégie de sauvegarde est bonne ou pas : la capacité à restaurer cette sauvegarde facilement et rapidement. Il faut utiliser la commande kmsrecover.

En tant que root, il vous faudra taper le chemin vers KMS : /usr/local/kerio/mailserver

Puis vous taperez la commande kmsrecover suivie du chemin de votre sauvegarde : ./kmsrecover /usr/local/kerio/mailserver/store/backup

Evidemment il s’agit ici du chemin par défaut de sauvegarde de Kerio MailServer, si vous avez gardé ce chemin par défaut changez là, installez un disque en RAID 1 et sauvegardez dessus (prenez en un autre pour l’archivage).

KMS vous demandera confirmation pour son utilisation et avant… L’intérêt de jouer sur les sauvegardes complètes ou incrémentales peut vous faire gagner beaucoup de temps. Et si vous cherchez un modèle de disques pour faire vos sauvegardes, un Ezquest ou un SansDigital MS2UB, se révélera idéal !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.