el capitan

Les huit avantages de l’intégration de Daylite avec Apple

calendaryearview_917x548

MarketCircle aime Apple. MarketCircle a construit Daylite exclusivement pour le Mac, l’iPhone, et l’iPad et l’a conçu pour évoluer avec l’écosystème d’Apple. Ainsi il est facile d’importer vos contacts et calendriers d’Apple dans Daylite, faisant de Daylite le « hub » de votre flux de travail et de prendre ainsi avantage de partager l’intégration avec Apple Contacts et Calendriers.
Pourquoi faire de Daylite mon «hub»?
En faisant Daylite, le « hub » de votre flux de travail, vous pouvez voir tous vos renseignements personnels et de travail dans une seule fenêtre. Au lieu de devoir changer de fenêtre d’application entre vos rendez-vous personnels dans votre calendrier d’Apple, et vos rendez-vous d’affaires à Daylite, vous pouvez voir tout ensemble et obtenir une vue globale de votre organisation. Vous pouvez également profiter de l’intégration avec Apple Contacts et Calendrier. Lorsque vous importez votre Apple Contact et Calendriers dans Daylite, l’information prend son sens. Le partage d’intégration permet à Daylite de transmettre des informations dans les deux sens entre les contacts et calendriers d’Apple, ainsi qu’à des applications tierces. Cela se fait par le serveur de CardDAV et CalDAV.

(suite…)

Pas de commentaires

Les nouveautés de Watchman Monitoring 6.4.2

Fonctionnalités :

  • Rapport SMART  alerte au fur et à mesure du compte, mais notifie seulement si moins de 10 alertes.
  • Rapport SMART plus « propres »
  • Support pour Daylite 6
  • Alerte quand une application précise est supprimée
  • Support pour les chainages de sauvegardes dans Carbon Copy Cloner

Changement :

  • Carbon Copy Cloner ne vous préviendra plus juste parce que la destination est manquante. Seulement quand il n’a pas pu finir une sauvegarde dans le temps imparti.

Réparations :

  • Surveillance de la présence de la capacité du volume est à nouveau possible
  • Certains rapports de status SMART n’avait pas de contenu, en dépit d’un status SMART normal.
Pas de commentaires

Créer un disque de démarrage El Capitan

Créer un disque de démarrage est l’une des manières les plus rapides d’installer El Capitan. Plutôt que de copier l’installeur sur un disque local, vous pouvez le faire directement depuis un disque USB (ou Thunderbolt si vous l’osez). Une clef USB sera alors similaire à celle qui était livrée avec les anciens MacBook Air, quand nous étions encore assis bêtement à nous demander comment installer un OS sur un ordinateur sans lecteur optique ni Ethernet. Heureusement Apple nous aime.

Pour créer un disque de démarrage d’El Capitan, il faut d’abord nommer le disque ou la clef USB. J’utiliserai mavinstall pour les besoins de cet article. Le format choisi doit être OS X Etendu. L’installeur est appelé Install OS X El Capitan et est par défaut situé dans le dossier /Applications. Au sein de l’application (afficher le contenu du paquet dans le menu contextuel), il y a un nouveau binaire qui s’appelle createinstallmedia (à l’intérieur de Contents/Resources).

Screen-Shot-2015-09-08-at-12.05.22-AM

 

Vous utiliserez ce binaire pour créer un disque d’installation (similaire de celui que nous avions utilisé avec InstallESD). Pour se faire, spécifiez le –volume où installer (notez bien que ce volume sera effacé), le chemin de l’installeur OS X El Capitan et nous sélectionnerons –nointeraction afin qu’il aille jusqu’à la conclusion de la création.

/Applications/Install OS X El Capitan.app/Contents/Resources/createinstallmedia –volume /Volumes/mavinstall –applicationpath /Applications/Install OS X El Capitan.app –nointeraction

Notez aussi qu’il faudra devenir ou invoquer sudo pour réaliser cette action.

Une fois lancé, vous verrez que la commande efface le disque, copie le matériel d’installation (InstallESX, etc.) et rends le disque capable de démarrer, comme suit :

Erasing Disk : 0%… 10%… 20%… 100%…
Copying installer files to disk…
Copy complete.
Making disk bootable…
Copying boot files…
Copy complete.

Alors vous pourrez sélectionner le volume nouvellement créé depuis le panneau Disque de démarrage des Préférences Systèmes ou redémarrer en appuyant sur la touche option de votre clavier pour sélectionner le nouveau volume.

Notez que si vous faites cela sur un système avec un disque SSD cela sera beaucoup plus rapide. Cela a pris 17 minutes la dernière fois que je l’ai réalisé.

 

Cet article a paru sur Krypted, le 11 octobre 2015.

Pas de commentaires

Utiliser le menu Aide de OS X Server 5

OS X Server 5, qui fonctionne avec les version El Capitan et Yosemite d’OS X, nous arrive avec des fonctionnalités très intéressantes qui ne peuvent que vous aider à monter votre serveur et à le faire fonctionner correctement. L’une des ces fonctionnalités est le menu Aide. Ouvrez Server, cliquez sur Aide. Vous pouvez alors chercher et naviguer dans une information abondante pour trouver des fonctions qui vous intéressent.

Screen-Shot-2015-09-08-at-11.33.57-PM

 

Maintenant, cliquez sur la flèche pour chaque service pour trouver l’information correspondante à la configuration de ces services. Vous verrez une flèche pour chaque service.

Ainsi le menu Aide est d’une simplicité enfantine d’utilisation. Une chose : pour son utilisation, le menu Aide nécessite que vous ayez une liaison à Internet active.

 

Cet article a paru sur Krypted, le 22 septembre 2015.

Pas de commentaires

Utiliser la commande serverinfo de OS X Server 5

OS X Server 5 qui fonctionne aussi bien pour El Capitan que pour Yosemite vient avec la commande/usr/sbin/serverinfo (introduite avec Moutain Lion Server). La commande serverinfo est utile lorsque vous voulez connaitre les fondations de votre serveur Apple.

La première option indique si Server app a été téléchargée depuis l’App Store, avec l’option -software :

serverinfo –software

Quand vous l’utilisez, l’indication suivante apparaît :

This system does NOT have server software installed.

L’option -productname détermine le nom de l’application :

serverinfo –productname

 

(suite…)

Pas de commentaires