cloud computing

FileCloud, la meilleure box disponible chez NausicaMedia

tonido_filecloud_partner

 

FileCloud chez NausicaMedia, c’est votre box sécurisée dans un cloud privé ! Offrez-vous la meilleure offre sur le marché. Une box survitaminée !

  • Hébergé dans un cloud privé sécurisé en France
  • Échange de fichiers sécurisé pour les entreprises
  • Chiffrement 256-bit AES pour l’hébergement et pour la transmission
  • Synchronisation entre tous les appareils, ordinateurs (PC, Mac, Linux) et iPhone, iPad
  • Sauvegarde de dossiers depuis les postes utilisateurs
  • Intégration avec les applications Microsoft Office
  • Prévention en temps réel
  • Aperçu des documents
  • Intégration du répertoire utilisateur
  • Versions et verrouillage des fichiers
  • Antivirus
  • WebDAV
  • Multilangue
  • Partage évolué (public, privé et temporaire).
  • Contrôles du téléchargement de fichiers
  • Validation en deux étapes
  • Comptes clients illimités et gratuits…
Pas de commentaires

Le site de vente en ligne de NausicaMedia

Vous pouvez déciourvrir le nouveau site de vente en ligne de NausicaMedia à cette adresse :

http://store.nausicamedia.com

Certains produits ne sont plus là (CalDigit par exemple) et nous ne vendons plus ces produits donc inutile de nous les demander. Seuls les produits en ligne sont en vente à NausicaMedia.

Pas de commentaires

Et pourquoi est-on toujours surpris ? (mort de l’Xserve)

Oui, pourquoi est-on surpris ? La mort du Xserve n’en finit pas de remplir les colonnes… Parce que les administrateurs sous Mac ont toujours voulu prendre les vessies pour des lanternes. Et moi le premier. Parce qu’aux yeux de Steve Jobs, nous ne comptons pas ou alors comme une petite phalange d’irréductibles rêveurs. Non pas comme beaucoup le disent parce que Steve Jobs méprisent ses troupes. Non, Steve Jobs méprisent les costumes gris ala IBM, la médiocrité, les fumeurs, les technocrates, les imbéciles et tout ce qui n’est pas zen. Et en bon capitaliste influencé par le bouddhisme, son action principale est de savoir couper les branches mortes ou, et tant mieux si elles se confondent, celles qui ne correspondent plus à son éthique. C’est ce qu’il vient de faire avec le Xserve. Steve Jobs, et c’est justement la qualité de quelqu’un d’indispensable, sait que personne n’est irremplaçable. Il a été viré, il est revenu en fils prodigue. Il a fondé Apple en réaction aux costumes gris. Il a été viré par un costume gris. Il a montré son dédain pour les costumes gris de l’Université. Toute cette autorité qui souvent ne mérite pas les honneurs qui lui sont fait ni la chaire qu’elle occupe. Il se trouve que l’Entreprise est un monde de costume gris. Un monde de costumes gris… perturbés (Why Apple killed Xserve). Steve Jobs est animé par un colère froide vis-à-vis de ces gens et tous les gens qui gravitent autour en prennent pour leur grade. Nous, les sysadmins en sommes tout éclaboussés. Mais dans le fond, nous le savions. Nous ne faisions que rêver en croyant réinventer la poudre ou en tarabustant le triangle magique.

(suite…)

Pas de commentaires

Astaro se diversifie

Entre deux conférences de la MacSysAdmin 2010, je voulais revenir sur les avancés de la version 8 d’Astaro qui apporte notamment une fonction de recherche proche de SpotLight sur Mac, la possibilité d’uploader son propre certificat, améliore et donne plus de granularité dans les rôles des utilisateurs (l’autorisation read only est intéressante), la traçabilité — je rêvais depuis longtemps de parler comme à la TV — des changements et le suivi (c’est déjà mieux…) de ces changements : quand, par qui… et donc pourquoi ? (c’est dans /var/log/confd par la CLI), enfin l’impression de la configuration, utile pour le débogage et le travail avec le support Astaro. Le country blocking m’a toujours semblé une hérésie, mais bon, c’était l’une des features les plus demandées… Les solutions à la hache me paraissent toujours un moyen de justifier sa fainéantise. (suite…)

Pas de commentaires

L’application MobileMe mise à jour !

L’application MobileMe iDisk a été mise à jour et plusieurs éléments incitent à un large sourire :

  • Le logiciel a été localisé en plusieurs langues (espagnol, italien, hollandais…)
  • La bande passante est maintenant plus importante
  • Il est possible de sauvegarder une image en double tapant la photo tout en la maintenant et il est aussi possible de la copier dans une autre application
  • La taille du cache est ajustable à 500 Mo (ce qui est plus du double si ma mémoire est bonne)
Pas de commentaires