Ralentissement en perspective…

Cher(e)s ami(e)s, Cher(e)s Client(e)s,

Ceci n’est pas un message pour vous annoncer une nouvelle mise à jour ! Rassurez-vous. Mais plutôt pour vous donner des nouvelles un peu plus personnelles.

Dans les six prochains mois, je vais être un peu moins présent, un peu moins joignable en direct et un peu moins disponible pour les interventions. En clair, je tiens à me rendre un peu plus indispensable à vos yeux 😉

Pour des raisons de santé, je vais être amené à passer un peu de temps dans un endroit soi-disant très propre (on peut toujours espérer !) où de très jolies jeunes femmes (on peut toujours rêver !) portant le doux nom d’infirmière, vous servent toute la journée et même la nuit (c’est dire…) et sont là pour exaucer tous vos voeux, spécialement celui de vous guérir (si possible). Bref, je fais un petit retour dix ans en arrière, pour ceux qui me connaissent un peu personnellement. Puisque, vous l’avez compris, on ne m’a pas laissé le choix, je vais me plier aux décisions de Celui (ou Celle, ne vexons personne) qui commande tout là-haut.

Pour des raisons d’organisation, voici la marche à suivre : vous pouvez me laisser des messages vocaux au bureau. Je les aurai très rapidement. L’extranet promis depuis quelque temps, sera effectif d’ici peu et nous permettra d’être en contact. Je ne peux vous assurer les déplacements mensuels, donc il sera intéressant que nous les planifiions ensemble un peu à l’avance. Je serai aussi joignable sur mon portable aussi souvent que possible. Enfin, pour les plus chanceux, si vous téléphonez les bonnes après-midi, vous aurez la chance d’avoir Valérie-Anne au téléphone et de lui laisser un message en direct (les conversations non professionnelles seront enregistrées, cela va sans dire).

Quoi qu’il arrive, le meilleur moyen de me joindre est et restera de m’envoyer un courrier électronique. Et, à un degré moindre, le chat via votre compte Jabber.

Je vous remercie de votre compréhension et j’espère que tout se passera bien. Sachant qu’il n’y a pas de problèmes, mais seulement des solutions !

Emmanuel Lauhon

Pas de commentaires

Leave a Reply