Configurer le service de cache dans macOS High Sierra

High Sierra voit le service de mise en Cache déplacé hors de macOS Serveur, sur le client macOS. Cela signifie que les administrateurs n’ont plus besoin d’exécuter l’application Server pour disposer d’un serveur de cache. Compte tenu du fait que le service de mise en Cache garde seulement les données volatiles facilement recréées par la mise en cache des mises à jour, il n’interagit pas non plus avec des utilisateurs ou des groupes, il est donc facilement détaché de l’application Server.

Et la configuration du service de mise en Cache n’a jamais été aussi facile. Pour ce faire, ouvrez Préférences Système et cliquez sur le Système de Partage de la sous-fenêtre des Préférences.

De là, cliquez sur la case pour la mise en Cache du Contenu pour démarrer le service.

Lors de la mise en Cache du Contenu du panneau, le service vous demande : “mise en Cache du Contenu :” une fois qu’il est en cours d’exécution. Ici, vous pouvez désactiver l’option “Cache le contenu iCloud” qui permet de désactiver la mise en cache des données de l’utilisateur fourni pour iCloud (tout ce qui est ici est chiffré). Vous pouvez également choisir de partager la Connexion Internet, ce qui permettra de créer un réseau sans fil utilisé par les appareils iOS pour extraire le contenu.

Cliquer Sur Options. Ici, vous pouvez voir combien de stockage est utilisé et limiter la quantité utilisée.

defaults read /Library/Preferences/com.apple.AssetCache.plist

Qui retourne les options configurables :

Activated = 1;
CacheLimit = 0; DataPath = “/Library/Application Support/Apple/AssetCache/Data”; LastConfigData = <BIGLONGCRAZYSTRING>; LastConfigURL = “http://suconfig.apple.com/resource/registration/v1/config.plist”; LastPort = 56452; LastRegOrFlush = “2017-09-11 16:32:56 +0000”; LocalSubnetsOnly = 1; PeerLocalSubnetsOnly = 1; Port = 0; Region = 263755EFEF1C5DA178E82754D20D47B6; ReservedVolumeSpace = 2000000000; SavedCacheDetails = {
SavedCacheSize = 0;
ServerGUID = “EB531594-B51E-4F6A-80B9-35081B924629”;
Version = 1;}

Ce qui signifie que tous les paramètres que vous avez l’habitude de voir dans l’interface graphique sont toujours là, vous venez d’y accéder via la ligne de commande. Par exemple,

defaults write /Library/Preferences/com.apple.AssetCache.plist CacheLimit -int 20000000000

Vous pouvez

AssetCacheManagerUtil status

Qui renvoie à quelque chose de similaire à la suivante :

2017-09-11 11:49:37.427 AssetCacheManagerUtil[23957:564981] Built-in caching server status: {
Activated = 1;
Active = 1;
CacheDetails = {
iCloud = 4958643;
“iOS Software” = 936182434;};
CacheFree = 472585174016;
CacheLimit = 0;
CacheStatus = OK;
CacheUsed = 941141077;
Parents = ();
Peers = ();
PersonalCacheFree = 472585174016;
PersonalCacheLimit = 0;
PersonalCacheUsed = 4958643;
Port = 56452;
PrivateAddresses = (“192.168.104.196”);
PublicAddress = “38.126.164.226”;
RegistrationStatus = 1;
RestrictedMedia = 0;
ServerGUID = “EB531594-B51E-4F6A-80B9-35081B924629”;
StartupStatus = OK;
TotalBytesDropped = 0;
TotalBytesImported = 4958643;
TotalBytesReturnedToChildren = 0;
TotalBytesReturnedToClients = 166627405;
TotalBytesReturnedToPeers = 0;
TotalBytesStoredFromOrigin = 166627405;
TotalBytesStoredFromParents = 0;
TotalBytesStoredFromPeers = 0;

Vous pouvez également utiliser AssetCacheManagerUtil pour gérer les tâches précédemment construites dans l’application Server. Pour afficher les options disponibles, il suffit de lancer la commande :

bash-3.2# /usr/bin/AssetCacheManagerUtil

Qui montrent le suivant:

Les options sont les suivantes :

-a|–all show all events
-j|–json print results in JSON
-l|–linger don’t exit
2017-09-11 11:57:30.066 AssetCacheManagerUtil[24213:569932] Commands are:
activate
deactivate
isActivated
canActivate
flushCache
flushPersonalCache
flushSharedCache
status
settings
reloadSettings
moveCacheTo path
absorbCacheFrom path read-only|and-destroy

En tant Que tel, pour activer le serveur:

bash-3.2# /usr/bin/AssetCacheManagerUtil activate

Pour désactiver le serveur

bash-3.2# /usr/bin/AssetCacheManagerUtil deactivate

Pour vérifier si le serveur peut être activé

bash-3.2# /usr/bin/AssetCacheManagerUtil canActivate

Pour vider le cache de l’actif sur le serveur:

bash-3.2# /usr/bin/AssetCacheManagerUtil flushCache

Pour recharger les paramètres si vous apportez des modifications:

bash-3.2# /usr/bin/AssetCacheManagerUtil reloadSettings

Pour déplacer la base de données

/usr/bin/AssetCacheManagerUtil moveCacheTo "/Volumes/SONY/Library/Application Support/Apple/AssetCache/Data"

Enfin, si vous souhaitez voir le serveur de mise en cache de votre client système, vous pouvez exécuter la commande suivante:

/usr/bin/AssetCacheLocatorUtil 2>&1 | grep guid | awk '{print$4}' | sed 's/^\(.*\):.*$/\1/' | uniq

 

Cet article a paru sur Krypted, le 28 septembre 2017.

Tags: , ,

Leave a Reply