Solution Point de vente

LightSpeed et l’international

LightSpeed déclare avoir rassemblé 61 millions de dollars et Dax Da Silva, le président directeur général de LightSpeed POS, avoue consacrer cet argent au développement international… Enfin ! Enfin, LightSpeed déclare ne plus considérer avec arrogance l’international, ne plus le considérer comme un faire-valoir et laisser chacun se débrouiller avec un logiciel non traduit et peu adapté à l’international. Les fonds ont été rassemblés en provenance de différents organismes québécois comme la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) et Investissement Québec (IQ)… Il est amusant de constater que ces organismes québécois ne réclament que peu de garanties sur l’international à une telle entreprise. En effet depuis plusieurs années, LightSpeed paye des taxes pour ne pas être en français et en anglais. Mais rien n’y fait, le management de LightSpeed a toujours été anglophone avec peu pour ne pas dire pas du tout de français.

Il y a trois ans, NausicaMedia a arrêté de revendre LightSpeed car les promesses de francisation n’aboutissaient pas. Les aides aux revendeurs internationaux non anglophones se résumaient à une peau de chagrin. Même quand Apple a voulu faire adopter la solution par les Apple Premium Reseller en France, ce qui constituait un marché intéressant, aucune aide n’est venue, aucun intérêt, aucune solution… Rien, nada. C’est d’ailleurs après cette présentation et les premières tractations avec les APR que je prenais ma décision : il m’était impossible de continuer à vendre et défendre une solution qui, si elle avait toujours de nombreuses qualités comparées à d’autres solutions de point de vente, montrait et affichait une forme d’arrogance à l’égard de ses revendeurs et tout spécialement ceux qui travaillaient dans des pays non anglophones.

Ce sentiment a été confirmé par la suite avec la sortie d’autres solutions de POS de même niveau que LightSpeed et… présentant des qualités à l’international. Il est évident que cette nouvelle vocation internationale de LightSpeed après tant d’années de dédain est due à l’avènement de ces autres solutions (Shopify, par exemple ou une multitude de plus petites solutions qui offre un choix remarquable pour les très petites entreprises).

Pas de commentaires

LightSpeed et NausicaMedia

NausicaMedia n’assurera plus la vente de LightSpeed, des produits LightSpeed ou du matériel concernant LightSpeed à compter de janvier 2014. Nous avons en effet un travail trop important dû à notre offre ERP et CRM et l’administration système Apple, nous n’avons plus le temps de nous consacrer aux produits de Point de vente.
Il sera possible de faire appel à nous comme conseils ou audit, mais aucune obligation n’entrera plus dans le cadre des prérogatives de pré-vente. Dès lors, ces prestations seront facturées au prix de notre activité de conseil.
NausicaMedia a vendu le produit LightSpeed depuis 2006 en France et cette décision n’intervient en rien au sujet d’un quelconque défaut de ce produit que nous continuerons à promouvoir, mais seulement parce que nous ne pouvons plus assurer ce service pleinement et intégralement comme nous en avons eu l’occasion par le passé.
Pas de commentaires

Les nouveaux prix de LightSpeed

4-LightSpeed-Family-Wide

Le 3 décembre 2013, LightSpeed adoptera un nouveau modèle de licences fondé sur le modèle de leur offre Cloud (qui n’est pas disponible pour l’Europe et il n’existe pas de dates de disponibilité pour l’instant). Ce nouveau modèle disponible en abonnement mensuel ou annuel s’établit comme suit :

Basique

70€/mois (si abonnement annuel)

1 utilisateur

80€/mois (si abonnement mensuel)

Moyen

128€/mois (si abonnement annuel)

2 utilisateurs (inclut le multi-store)

140€/mois (si abonnement mensuel)

Ultime

214€/mois (si abonnement annuel)

4 utilisateurs (inclut le multi-store)

249€/mois (si abonnement mensuel)

Utilisateurs additionnels peuvent être ajoutées au prix de 42€/mois, par utilisateur

eCommerce peut être ajouté pour 42€/mois si abonnement annuel (56€/mois si abonnement mensuel)

Concernant les clients existants :

  •  Si vous êtes un client utilisant un plan de maintenance actif, aussi longtemps que celui-ci reste actif, vous continuez à payer le même prix.
  • Si vous êtes un client souhaitant ajouter des utilisateurs à une licence existante, vous pouvez utiliser l’ancien modèle de licences qui reste actif pour tous les utilisateurs existants (aussi longtemps que vous avez un plan de maintenance actif).
  • Si vous êtes un client existant décidant de prendre le module eCommerce vous pouvez le faire suivant l’ancien modèle.
  • Si vous êtes un client existant qui souhaite acheter une nouvelle licence pour un nouvel établissement alors vous passez sur le nouveau modèle de licences.

Concernant le nouveau modèle de licences :

  • Le Multi-Store Pro qui était une option payante auparavant devient intégré aux deux abonnements Moyen et Grand.
  • Si vous souhaitez ajouter des utilisateurs et que vous avez un plan Basique ou Moyen, il vous faut passer à l’abonnement supérieur. Si vous avez un abonnement Ultime, vous pouvez ajouter des utilisateurs au prix de 42€/mois.
  • Le eCommerce est disponible pour 42€/mois. Il peut toujours se connecter à Magento ou au WebStore de LightSpeed.
  • Un plan de maintenance est maintenant inclus dans chaque abonnement et est donc valable le temps que l’abonnement est actif.
Pas de commentaires

LightSpeed change de modèle économique !

LightSpeed sur iPad

LightSpeed sur iPad

 

À partir du 1er décembre 2013, LightSpeed va homogénéiser sa grille de prix et les clients LightSpeed Pro paieront sous forme de souscription. Le modèle sera donc similaire à LightSpeed Cloud et sera prélevé mensuellement ou annuellement.

Ajout du 22 novembre 2013.

Les prix de LightSpeed devraient sensiblement copier ceux de la version Cloud !

Pas de commentaires

POS Lavu 2.2


POSLavu_spotlight

Une mise à jour de l’application iOS de POS Lavu est sortie cette semaine.

Les nouveautés :

  • La possibilité d’avoir une imprimante réglée pour imprimer automatiquement des tickets individuels pour chaque commande lancée
  • L’ajout de champ de description scrollable permettant de consulter les descriptions longues
  • L’intégration de profils de taxes permettant une plus grande flexibilité pour définir et assigner des taux de taxes pour les catégories de menu et les éléments
  • L’interface de paiment a été redessiné afin de mieux suivre l’orientation en mode portrait sur iPod et iPhone
  • L’interface lors de la transition entre l’écran de commande et l’écran de paiement est plus fluide
Pas de commentaires

LightSpeed 3.8

 

LightSpeed-Dashboard

La version 3.8 de LightSpeed apporte de nombreuses corrections de bogues concernant l’API, les builds, le eCommerce (connecteur Magento inclut), l’emailing, le end of the day, et l’invoicing.

Elle apporte aussi de nouvelles fonctionnalités intéressantes :

StoreMaster avec un Dashboard

StoreMaster est une réinvention du navigateur de LightSpeed qui inclut un Dashboard (tableau de bord) offrant la possibilité de placer des widgets permettant une analyse de vos ventes quasi immédiate, en un clin d’oeil.

Les ventes à travers les rapports d’Intelligence

Il est possible maintenant dans le menu Intelligence de faire une demande sur les ventes (sell-through) ce qui est très intéressant là encore pour avoir une vue globale des 10 meilleures ventes par exemple pour une date donnée.

Pas de commentaires

Watchman : le monitoring comme on l’aime !

 

watchmanreport1

 

Watchman monitoring marque le retour du monitoring simple, efficace, puissant et convivial. Depuis la fin de Lithium, le Mac se sentait un peu délaissé. Ce n’est pas qu’il n’existe pas de solutions de monitoring fonctionnant sur Mac c’est qu’aucune n’était aussi bien Mac-oriented.

Watchman Monitoring vous permet de surveiller jusqu’à 25 clients pour un coût limité (à peu près 50 euros par mois ou 570 euros par an). Il existe ensuite une option aux alentours de 200 euros par mois qui permet de surveiller jusqu’à 1500 clients.

Watchman Monitoring vous permet de surveiller à distance vos clients et serveurs, l’état de leurs disques durs, l’espace libre encore disponible, l’état de santé de la RAM, l’état de santé de vos RAID, la sauvegarde TimeMachine et même la date de fin de votre AppleCare. Watchman Monitoring surveille aussi des applications comme Daylite et LightSpeed ! Sans compter ce que vous pouvez décider de surveiller plus précisément.

La mise en place prend une minute, aucune maintenance n’est à faire, le coût vous paraitra modéré lorsque Watchman Monitoring vous aura sauvé la vie.

Cerise sur le gâteau, après avoir parlé avec Allen, le directeur de Watchman Monitoring, NausicaMedia devient revendeur Watchman Monitoring et nous vous offrirons une application en français très vite.

En attendant, cliquez sur le lien si vous voulez essayer Watchman Monitoring.

Pas de commentaires

Annonces LightSpeed

Il y a trois annonces importantes de LightSpeed pour cette fin de semaine.

Premièrement LightSpeed 3.7.6 (comme d’habitude si vous rencontrez des problèmes lors de la mise à jour, vous pouvez nous contacter, ainsi que pour renouveler votre contrat de maintenance) :

API.

  • Mettre à jour une facture ne change plus le créateur de la facture en l’utilisateur authentifié de l’API
  • Lors de la création d’un nouveau client, l’élément de devise est respecté

eCommerce

  • Les produits sont maintenant ré-activés proprement quand vous mettez à jour Magento
  • Les codes de TVA qui contiennent des espaces sont maintenant proprement gérés quand vous téléchargez des commandes depuis Magento.

ReportMaster

  • Ajoute le total de vente en taxes au rapport de produits
  • Les rapports qui indiquaient en fonctionnement sont maintenant nettoyés quand LightSpeed server démarre
  • Le profit est maintenant correctement calculé pour les produits qui n’ont pas de coût dans le rapport de vente résumé
  • Le profit est maintenant correctement calculé pour les produits qui n’ont pas de coût dans le rapport de vente par produit

Recherche Intelligente

  • La recherche pour des champs de produit vide fonctionne correctement

Deuxièmement WebStore 2.5.2 :

Il y a beaucoup de corrections apportés à des problèmes d’affichage . Mais il y a aussi la correction de produits qui pouvaient être retirés de la vente après un paiement. Les frais de port s’en ressentaient d’autant plus et pouvaient même tourner à la catastrophe ! Je vous invite à vous rendre sur le site de LightSpeed afin de connaître toutes les améliorations qui s’exercent dans XML, les frais de port, les modèles, le panneau d’administration…

Troisièmement une offre sensationnelle qui prend fin le 31 janvier 2013, l’utilisateur gratuit si vous achetez une licence deux utilisateurs avec un module eCommerce. Cet extra utilisateur vous permettra par exemple d’utiliser un iPad pour gagner du temps dans les files jusqu’à la caisse ;-). (Attention cette offre est aussi associée au pack hardware de base chez LightSpeed, mais cela n’est pas disponible en France puisque le matériel ne vient pas du Canada. Seul l’offre avec eCommerce est valable).

Pas de commentaires

LightSpeed pour iPad 1.3

LightSpeed sur iPad

LightSpeed pour iPad 1.3 règle des problèmes de fiabilité et de stabilité. Cette version requiert LightSpeed 3.7 minimum pour se connecter. La reconnexion au serveur se fait de manière beaucoup plus automatique maintenant. Les améliorations hardware ne nous intéressent pas puisqu’il est toujours impossible d’utiliser le matériel pour payer en France (le matériel fonctionne en revanche pour scanner les code-barres).

Concernant les factures, cette mise à jour règle le plantage qui se produisait parfois lorsqu’on envoyait la facture pour être traitée par LightSpeed (hands off) et si cette facture ne comportait pas de prénom ou de nom de famille. Les problèmes inhérents aux cartes cadeaux.

Parce que le hardware ne fonctionne pas pleinement en France, LightSpeed ne distribue pas cette version sur l’AppStore français, il faut donc que vous ayez un compte américain pour pouvoir le télécharger et le mettre sur l’iPad. Le meilleur moyen est de suivre la procédure donnée par iGéneration.

Pas de commentaires

La fiche produit dans LightSpeed

La fiche produit de LightSpeed se décompose en plusieures parties dont voici les différentes sections ainsi que la bonne conduite à tenir lorsque vous créez ou lorsque vous importez un produit :
Product Code: Chaque produit doit avoir un nom unique. Le Product Code vous aide à chercher, trier, et exécuter des rapports de vente efficacement. Vous pouvez utiliser le numéro du produit sur le catalogue du fabricant ou du fournisseur par exemple si vous ne souhaitez pas créer le votre.
Description: Décrivez le produit à vos clients dans ce champ, cela permettra aussi à votre staff d’identifier les ventes.

Family : Cela fait référence à la marque, par exemple « Adidas ». Assurez-vous d’avoir déjà créé vos familles dans Tools/Setup/Products/Families avant l’importation.

UPC : Laissez ce champ vide si vos produits n’ont pas d’UPC donnés par le fabricant ou si vous ne savez pas à quoi cela correspond.

Class : Cela fait référence à la catégorie du produit, par exemple « chaussures pour homme » ou « Accessoires ». Soyez sûr que vous avez déjà créé vos Classes dans Tools/Setup/Classes avant toute chose.

Tax Status : Laissez ce champ vide si votre produit est soumis à la taxe standard. Si le produit n’est pas soumis à une taxe, entrez « No Tax » (sans les guillemets) dans ce champ. Si votre produit est exempt de certaines mais pas toutes les taxes, reportez-vous à la liste de Tax status dans le panneau de Tax Set up (Tools/Setup/Basics/taxes) ou bien consultez votre revendeur pour une assistance.

Fournisseur : C’est le nom du fournisseur à qui vous avez commandé le produit. Assurez-vous d’avoir créé le fournisseur dans LightSpeed avant d’importer vos produits.

Currency : Quelle est la devise de votre fournisseur (par exemple Euros) ? Ouvrez la carte du fournisseur pour confirmer la devise. Les devises sont créées dans Tools/Setup/Advanced/Currencies.

Supplier code : Comment votre fournisseur référence ce produit dans son catalogue ?

Cost : Combien coûte ce produit quand vous le commandez à votre fournisseur ? Si vous le commandez à votre fournisseur dans une autre devise, entrez simplement le coût dans sa propre devise, par exemple 35.00. Le champ devise au-dessus dira à LightSpeed s’il s’agit de 35.00 Euros ou bien 35.00 Livres Sterling (par exemple).

Sell : Le prix de vente du produit dans votre boutique.

Pas de commentaires