février 2016

CalDAV et CardDAV pour Daylite 6

Comment configurer CalDAV et CardDAV en Daylite 6.

dans le cadre de Daylite hébergé (chez vous ou chez NausicaMedia). Cet article ne s’adresse pas aux gens qui sont en cloud chez MarketCircle, ceux-ci voudront bien se reporter à cette page.

CalDAV OS X

  1. Ouvrir Daylite > Préférences > Partage de Calendrier
  2. Copier l’adresse du serveur qui est indiquée dans la fenêtre.
  3. Lancer l’application Calendrier
  4. Aller dans Préférences > Comptes
  5. Configurer votre compte en copiant les indications suivantes. Utilisez le carré 1 si vous êtes sur Yosemite, et le 2 si vous êtes sur El Capitan.

**Carré 1: Yosemite **
Type de compte : Manuel
Nom de l’utilisateur : Votre nom d’utilisateur Daylite
mot de passe : votre mot de passe Daylite
Adresse du serveur : http://votreadresse.com:6188/

**Carré 2: El Capitan**
Type de compte : Avancé
nom d’utilisateur : Votre nom d’utilisateur Daylite

mot de passe : votre mot de passe Daylite
Adresse du serveur : votreadresse.com
Server Path: /
Port: 6188
Décocher utiliser SSL

Il faut bien sûr remplacer votreadresse.com par votre… adresse. Si vous n’êtes pas sûr de vous il vous faudra aller voir Daylite Server Admin et le panneau de réseau afin d’en avoir le coeur net. Pour les gens qui ont opté pour l’hébergement chez NausicaMedia, vous passez certainement à travers un VPN et vous aurez donc une adresse privée pour vous connecter… après avoir ouvert un tunnel VPN.

Si vous voulez sécuriser votre connexion avec SSL, alors sachez que le certificat dans Daylite Server Admin est auto-signé et qu’on vous demandera de l’autoriser et au lieu du port 6188, vous passerez par le port 6185. Il est impossible d’ajouter un certificat signé par une autorité dans Daylite.

CardDAV OS X

  1. Ouvrir Daylite > Préférences > Partage de Contact
  2. Copier l’adresse du serveur qui est indiquée dans la fenêtre.
  3. Lancer l’application Contacts
  4. Aller dans Préférences > Comptes
  5. Cliquer sur le signe + en bas à gauche et choisissez « Autre compte Contacts… »

 

Type de compte : Manuel
Nom de l’utilisateur : Votre nom d’utilisateur Daylite
mot de passe : votre mot de passe Daylite
Adresse du serveur : http://votreadresse.com:6188/

Comments (2)

Les huit avantages de l’intégration de Daylite avec Apple

calendaryearview_917x548

MarketCircle aime Apple. MarketCircle a construit Daylite exclusivement pour le Mac, l’iPhone, et l’iPad et l’a conçu pour évoluer avec l’écosystème d’Apple. Ainsi il est facile d’importer vos contacts et calendriers d’Apple dans Daylite, faisant de Daylite le « hub » de votre flux de travail et de prendre ainsi avantage de partager l’intégration avec Apple Contacts et Calendriers.
Pourquoi faire de Daylite mon «hub»?
En faisant Daylite, le « hub » de votre flux de travail, vous pouvez voir tous vos renseignements personnels et de travail dans une seule fenêtre. Au lieu de devoir changer de fenêtre d’application entre vos rendez-vous personnels dans votre calendrier d’Apple, et vos rendez-vous d’affaires à Daylite, vous pouvez voir tout ensemble et obtenir une vue globale de votre organisation. Vous pouvez également profiter de l’intégration avec Apple Contacts et Calendrier. Lorsque vous importez votre Apple Contact et Calendriers dans Daylite, l’information prend son sens. Le partage d’intégration permet à Daylite de transmettre des informations dans les deux sens entre les contacts et calendriers d’Apple, ainsi qu’à des applications tierces. Cela se fait par le serveur de CardDAV et CalDAV.

(suite…)

Pas de commentaires

Les nouveautés de Watchman Monitoring 6.4.2

Fonctionnalités :

  • Rapport SMART  alerte au fur et à mesure du compte, mais notifie seulement si moins de 10 alertes.
  • Rapport SMART plus « propres »
  • Support pour Daylite 6
  • Alerte quand une application précise est supprimée
  • Support pour les chainages de sauvegardes dans Carbon Copy Cloner

Changement :

  • Carbon Copy Cloner ne vous préviendra plus juste parce que la destination est manquante. Seulement quand il n’a pas pu finir une sauvegarde dans le temps imparti.

Réparations :

  • Surveillance de la présence de la capacité du volume est à nouveau possible
  • Certains rapports de status SMART n’avait pas de contenu, en dépit d’un status SMART normal.
Pas de commentaires

Options de ligne de commande pour Watchman Monitoring

Voici quelques options accessibles par la ligne de commande (Terminal dans Applications/Utilitaires) pour configurer l’excellent logiciel de surveillance de votre ordinateur utilisé par NausicaMedia Watchman Monitoring (attention comme souvent, sinon toujours, les lettres sont sensibles à la casse) pour être « proactif » comme disent les Américains (à prononcer avec l’accent de Raimu, bien entendu) :

Pour forcer le client de WM à établir un rapport maintenant :

sudo /Library/MonitoringClient/RunClient -F

Pour forcer le client de WM à vérifier s’il existe des mises à jour :

sudo /Library/MonitoringClient/RunUpdater -F

Pour désactiver la recherche automatique de mise à jour :

/usr/bin/defaults write /Library/MonitoringClient/ClientSettings Update_Enabled -bool false

Ôter le client WM d’un ordinateur :

/Library/MonitoringClient/Utilities/RemoveClient -F

Changer le groupe d’un client (vous changerez GROUPE_D’UN_CLIENT par le nom de l’un de vos groupes clients) :

/usr/bin/defaults write /Library/MonitoringClient/ClientSettings ClientGroup -string « GROUPE_D’UN_CLIENT »

Changer la durée de temps pour être prévenu de l’exécution de Time Machine (vous changerez 10 par n’importe quel nombre entre 1 et 99) :

defaults write /Library/MonitoringClient/PluginSupport/check_time_machine_settings Days_Until_Warning -int 10

Activer ou désactiver la surveillance de Time Machine (false : pas de surveillance, true : surveillance active) :

defaults write /Library/MonitoringClient/PluginSupport/check_time_machine_settings Warning_Enabled -bool false

Ajuster le seuil de la capacité du volume Root (par défaut : 90%) :

defaults write /Library/MonitoringClient/PluginSupport/check_root_capacity_settings Root_Warn_Level -int 90

Désactiver complètement un plugin :

defaults write /Library/MonitoringClient/ClientSettings PluginsDisabled -array-add « check_[service-to-ignore].plugin »

Trouver le nom du plugin dans /Library/MonitoringClient/Plugins pour désactiver time machine par exemple (c’est une requête qui revient assez souvent) :

defaults write /Library/MonitoringClient/ClientSettings PluginsDisabled -array-add « check_time_machine.plugin »

Dire au plugin Daylite ne pas surveiller un compte utilisateur précis (cette commande vous permettra d’arrêter de surveiller l’utilisateur « admin » pour le plugin Daylite) :

/usr/libexec/PlistBuddy -c « Set :Users_To_Monitor:admin bool false » /Library/MonitoringClient/PluginSupport/check_daylite_client_settings.plist

Activer les notifications de redémarrage :

defaults write /Library/MonitoringClient/PluginSupport/check_reboot_time_settings Warn_On_Reboot -bool true

A propos de l’affichage du panneau de Préférences système :

Toutes les commandes doivent être envoyées en tant que root, et ce faisant les fichiers deviendront illisibles par l’utilisateur logué.

Cela ne causera aucun problème concernant les rapports normaux, mais cela peut avoir un effet cosmétique peu appréciable lorsque vous voudriez voir le plugin dans les Préférences systèmes (pendant les tests de la ligne de commande, bien sûr).

La routine du plugin chaque heure remettra l’agent avec les permissions correctes, et convertira le fichier binaire en xml, ce qu’il préfèrera 😉

Vous pouvez forcer le rapport et donc le rafraîchissement avec la commande :

sudo /Library/MonitoringClient/RunClient -F

Vous ouvrirez à nouveau les Préférences Systèmes pour vérifier les changements.

Pas de commentaires