janvier 2015

Quel java pour Kerio Connect sur Yosemite ?

Voila_Capture 2015-01-30_12-17-37_PM

 

Dernièrement, j’ai dû installer Kerio Connect sur un serveur Yosemite. Le serveur de courriels d’OS X a beaucoup progressé (notamment son webmail, mais était-ce difficile venant d’où il venait ?), mais Kerio Connect offre des services intégrés qui font toujours fureur auprès de certains clients, et je me permettrai de dire à juste cause. D’autant qu’à présent, il y a un serveur CalDAV et CardDAV qui fonctionne pleinement. Kerio Connect est aussi une formidable alternative à Exchange, mais ça on le sait depuis fort longtemps. Last but not least, Kerio Connect a maintenant un système de clusterisation (la seule chose qui pouvait faire pencher la balance du côté d’OS X Server) appelé Kerio Connect Multi-Server (je passe ici sur Kerio Connect Cloud, mais tous les renseignements sont sur le site de Kerio). Bref Kerio Connect comme tous les produits Kerio s’intègre à merveille avec OS X (le connecteur OpenDirectory a toujours très bien fonctionné) jusqu’à devenir plus intégré que certains services Mac.

Surprise lors de l’installation sur un nouveau Mac mini Yosemite. Impossible d’installer le logiciel. À chaque fois le même message d’erreur concernant l’environnement Java runtime. À chaque fois, OS X propose d’ouvrir la page du site d’Oracle pour télécharger Java mais après chaque installation, le même message d’erreur reproduit à l’identique comme si aucune installation n’avait été faite. Un casse-tête. Puis une idée. Ouvrir le terminal, et taper java. Immédiatement Safari ouvre une page sur le site d’Oracle. Une page qui se révèle magique. Sur cette page, on choisira la version JDK de Java SE 8u31 (à la date de l’écriture de cet article, mais la dernière version est proposée en haut de la page). Et là, on découvre une version pour Mac OS X x64 qui pèse plus de 200 Mb, loin des 50 Mb de la version proposée par OS X… Dès lors l’installation se déroulera sans problème.

Voila_Capture 2015-01-30_12-15-38_PM

Pas de commentaires

Quels processus doivent être autorisés pour utiliser Daylite ?

appointments_626x442

Voici la liste des différents processus qui doivent être autorisés dans le pare-feu afin de pouvoir utiliser Daylite sur OS X. Le pare-feu se trouve dans les Préférences Système, Sécurité et confidentialité, il vous faut cliquer sur Coupe-feu et régler les processus suivants afin qu’ils acceptent les connexions entrantes pour Daylite Server Admin (ces réglages seront donc à réaliser sur l’ordinateur qui héberge Daylite Server Admin) :

  • DLAccessd : Responsable de l’authentification des clients (OS, iOS et DAV*) avec la base de données.
  • DLAttachmentd : Responsable des chargements/téléchargements des pièces jointes vers et depuis la base de données.
  • DLCardCald : Le serveur DAV de la base de données qui permet les abonnements/publications de CardDAV et CalDAV.
  • DLConfigd : Responsable du démarrage/arrêt des autres processus et du fonctionnement de l’application Daylite Server Admin.
  • DLPortsd : Responsable de la redirection automatique de ports des routeurs acceptant NAT-PNP et UPNP.
  • DLStaged : Responsable de la création de la base de données iOS sur le serveur.
  • DLTouchd : Responsable pour le chargement/téléchargement des données entre la base de données et les clients iOS.
  • postgres : La base de données du serveur responsable de l’application des changements à la base de données elle-même.

*Lexique : OS = ordinateur de bureau ou portable ; iOS = iPhone ou iPad ou Apple TV ; DAV = Distributed Authoring and Versioning, protocole soutenant tous les échanges de données pour le calendrier ou les contacts (CalDAV et CardDAV).

Si certains ou pas des processus ci-dessus sont visibles, accomplissez les actions suivantes manuellement :

  1. Ouvrer une fenêtre du Finder et naviguer jusqu’à l’emplacement suivant : Macintosh HD/Bibliothèque/Applications Support/Daylite Server (4 ou 5).
  2. Appuyer sur la touche Ctrl et cliquer sur « Daylite Server.bundle ». Choisissez « Afficher le contenu du paquet ».
  3. D’ici naviguer jusque Contents/Resources.

Les processus que Daylite Server Admin requiert pour que la base de données puisse communiquer localement/à distance seront listés ici. Garder cette fenêtre ouverte en arrière-plan. Pour ajouter ces processus au pare-feu, vous aurez besoin de :

  1. Aller dans Préférences Système. Choisissez Sécurité et confidentialité, puis Coupe-feu. Cliquer sur le cadenas afin de vous authentifier. Cliquer sur Options de coupe-feu…
  2. Dans la fenêtre suivante, cliquer sur le bouton « + »
  3. Maintenant depuis la fenêtre du Finder que vous avez gardé en arrière-plan, glisser-déposer les processus dans la fenêtre de coupe-feu. Cela vous permettra de voir la liste des processus.
  4. Ensuite, ajouter les processus suivants : DLAccessd, DLAttachmentd, DLCardCald, DLConfigd, DLPortsd, DLStaged, DLTouchd & postgres (ce dernier que vous trouverez à cet endroit : /Bibliothèque/Application Support/DayliteServer 4/Daylite Server.bundle/Contents/Frameworks/MCDatabaseServer.framework/Versions/A/Resources/postgresql/bin).
  5. Cliquer sur « OK » pour confirmer vos changements. Arrêter et redémarrer votre ordinateur pour que le pare-feu prenne vos réglages en compte.

Lancer Daylite Server Admin et confirmer qu’il est bien en marche.

Cet article a paru sur le site de MarketCircle dans leur base de connaissances.

Pas de commentaires

Voir les volumes sur le bureau OS X

J’ai passé beaucoup de temps sur Windows… il y a longtempsEt l’une des choses à laquelle j’étais habitué c’est d’avoir les disques durs sur le bureau. Il existe bien sûr les réglages pour les faire apparaitre via le Finder… Mais il est toujours intéressant de connaitre les commandes, n’est-ce pas.

Pour afficher les supports amovibles (cartesetc.) :
defaults write com.apple.finderShowRemovableMediaOnDesktop -bool yes

Pour afficher les disques durs externes (USB,Thunderboltfirewireetc) :
defaults write com.apple.finderShowExternalHardDrivesOnDesktop -bool yes

Pour afficher les serveurs montés (AFPSMB,NFSetc.) :
defaults write com.apple.finderShowMountedServersOnDesktop -bool yes

Pour afficher les disques durs internes :
defaults write com.apple.finderShowHardDrivesOnDesktop -bool yes
Cet article a paru sur Krypted le 28 décembre 2014.
Pas de commentaires