Astaro se diversifie

Entre deux conférences de la MacSysAdmin 2010, je voulais revenir sur les avancés de la version 8 d’Astaro qui apporte notamment une fonction de recherche proche de SpotLight sur Mac, la possibilité d’uploader son propre certificat, améliore et donne plus de granularité dans les rôles des utilisateurs (l’autorisation read only est intéressante), la traçabilité — je rêvais depuis longtemps de parler comme à la TV — des changements et le suivi (c’est déjà mieux…) de ces changements : quand, par qui… et donc pourquoi ? (c’est dans /var/log/confd par la CLI), enfin l’impression de la configuration, utile pour le débogage et le travail avec le support Astaro. Le country blocking m’a toujours semblé une hérésie, mais bon, c’était l’une des features les plus demandées… Les solutions à la hache me paraissent toujours un moyen de justifier sa fainéantise.

Web Application Security

L’option Web Application Security est un proxy reverse qui fonctionne en amont de l’IDS. Il permet de faire du round robin en interne sur de multiples webservers. Le sitemap.xml sera importable bientôt… Il donne aussi la possibilité à un utilisateur de passer outre un site bloqué (logs : websecurity/blockedusage).

L’option Email Security adopte le user sender blacklist (en complément du user sender whitelist).

Le VPN se dote d’un Wan Link failover et OpenVPN est localisé.

La version 8 est certifiée IPv6 ce qui permettra de passer son MTU de 1280 paquets à 4 Go… A noter qu’il y a une version de Google en IPv6.

Enfin le RBL (Real Blacklist List) est aussi assuré par CommTouch maintenant (en plus de l’anti-spam ; le meilleur anti-spam, c’est moi qui le dis… Et mes clients).

RED

Astaro propose aussi un boitier RED, petit boitier qui prend sa configuration depuis un ASG. Relié à l’ASG principal par un VPN propriétaire d’Astaro, il rajoute littéralement une interface réseau à distance à une appliance Astaro. L’accès au port 3400 est nécessaire afin qu’il accède à un serveur qui va le provisionner (en configuration, bien sûr). Très simple à utiliser, disponible à 300 euros, ce produit est certainement voué à un grand succès.

Astaro Wireless Security

Deux bornes WiFi, l’AP 10 et l’AP30 faites par Astaro avec le savoir-faire réseau d’Astaro…

et Astaro Mail Archiving qui est un système crypté d’archivage de courriers électroniques… L’Astaro Command Center aussi qui permet maintenant un vrai monitoring des parcs d’Astaro distant.

Tous les prix des différentes configuration sur la boutique dès que je rentre de Suède.

Tags: , , , , , ,

Comments are closed.