septembre 2008

Forcer un iPhone à passer en mode restauration

Qui n’a jamais vu son iPhone se bloquer et ne proposer qu’un écran noir avec l’impossibilité de faire quoi que ce soit. Même la commande consistant à associer le bouton Veille (dessus) et le bouton Accueil (devant) ne fonctionne pas ou permet juste à votre iPhone de redémarrer et de rester bloquer sur le logo Apple. Vous connecter à iTunes met iTunes dans un état second et il se bloque aussi. Bref, la situation est grave ! Pour le moins.

 

Éteignez l’iPhone (en gardant le bouton Veille appuyé ou en gardant le bouton Veille et Accueil appuyés, que vous voudrez bien relâcher quand l’écran s’éteint).

Tenez appuyé le bouton Accueil pendant que vous vous branchez à votre ordinateur avec iTunes déjà ouvert.

iTunes vous demandera de faire une restauration de logiciel.

Votre iPhone sera effacé et mis à zéro et il fonctionnera à nouveau comme un charme.

Resynchronisez votre iPhone avec iTunes pour retrouver votre environnement.

Pas de commentaires

Mac OS X Server et GD (PHP)

Bon, ce matin comme d’habitude vous avez lu un ou deux forums spécialisés pour entendre de vive voix des administrateurs sytèmes vous dire qu’il n’y a aucun danger à appliquer la nouvelle mise à jour. Alors vous vous êtes lancé. Et boum ! (suivez mon regard…), au redémarrage vous vous rendez compte que votre installation a la mano de la librairie GD (qui permet la manipulation d’images avec PHP) est cassée. Je ne sais pas pourquoi GD n’est pas inclus dans la distribution de PHP de Mac OS X Server, il y a peut-être une très bonne explication, mais je sais que presque toutes les mises à jour de sécurité et les mises à jour du système cassent GD. Même, et surtout, quand Apple ne précise rien à ce sujet, quand les détails de la mise à jour ne mentionnent rien à propos de PHP, et bien à la sortie, re-boum !, plus de GD.

Petit truc pour éviter de passer sa vie à compiler :

sudo cp /usr/libexec/apache2/libphp5.so /usr/libexec/apache2/libphp5.so.old
sudo cp /usr/bin/php /usr/bin/php.old

Et ensuite, vous réincrémentez votre sauvegarde en faisant les commandes inverses. Vous redémarrez Apache et, re-re-boum !, tout rentre dans l’ordre.

Pas de commentaires

La rentrée d’Astaro

Astaro non plus ne se ménage pas et sort un brelan d’as avec l’Astaro Mail Gateway, la version 7.301 de l’Astaro Security Gateway et la version 1.9 de l’Astaro Command Center… 

(suite…)

Pas de commentaires

Le site Mosx.org

Je n’ai pas souvent l’occasion de parler d’autres sites, pourtant depuis quelque temps déjà, je voulais parler de Mosx.org — le site des administrateurs systèmes sous Mac OS X — qui est le seul site entièrement consacré à Mac OS X Server à ma connaissance en France. Dans un article paru la semaine dernière, intitulé : Choix d’un serveur et d’une solution de stockage. Jayce Piel dresse un panorama de ce qui existe, des nouvelles tendances (l’iSCSI), des pièges à éviter, et montre à travers un tableau récapitulatif différents modèles pouvant remplacer le défunt XServe RAID. 

À lire absolument parce c’est un article écrit en français, clair, précis et exhaustif, ce qui est loin d’être évident sur un tel sujet.

Pas de commentaires

Nouveaux Modèles Sans Digital…

Le mois passé a vu cinq nouveaux modèles Sans Digital apparaître au catalogue : 

Le TowerRAID TR2UT qui complète la gamme TowerRAID est une baie de stockage deux disques utilisant l’USB 2.0 et le eSATA qui permet quatre modes RAID (RAID 0, 1, Spanning et JBOD). On sélectionne le mode RAID très simplement via un accès au dos du TowerRAID. Le TR2UT-B utilise le chipset 5744 de Silicon Image. Le TR2UT ne comporte pas de plateaux, les disques s’enfichent directement. Il ne craint pas la poussière. Son poids est étonnamment léger, il pèse un tout petit peu plus d’un kilogramme ! La page du TR2UT.

(suite…)

Pas de commentaires

Configurer OpenLDAP pour Astaro

Avec les pare-feus Astaro, il est possible de relier le pare-feu à un service d’annuaire, tel que LDAP.

Partons d’un exemple simple. Votre serveur s’appelle exemple.exemple.com. Dans votre pare-feu Astaro, allez dans Users, Authentication. Cliquez sur l’onglet LDAP. Activez l’authentification via LDAP, et entrez le nom de domaine (exemple.exemple.com ou son adresse IP, si vous avez déjà défini votre serveur par un nom et une adresse IP dans Definitions/Networks, vous pouvez tout simplement le glisser-déposer en regard de Server). Laissez SSL décoché à moins que vous ne souhaitiez absolument utiliser SSL. Choisissez ensuite comme User Attribute : UID (User ID). Pour le Bind user DN, vous choisirez le petit nom de l’administrateur LDAP, ce qui donnera quelque chose comme (partant du principe que cet administrateur s’appelle Elise) : uid=elise,cn=users,dc=exemple,dc=exemple,dc=com. Vous entrez ensuite le mot de passe de l’administrateur. Vous remplissez le champ Base DN avec dc=exemple,dc=exemple,dc=fr. Vous pouvez même en version 7.301, tester le serveur en cliquant sur le bouton Test Server. Faites Apply.

Dessous un nouveau champ vous permet aussi de tester des utilisateurs individuellement. Très très pratique quand un alias manque dans OpenLDAP !

Et votre pare-feu Astaro parle maintenant couramment avec votre Mac OS X Server !

Pas de commentaires